HORORKULT - Forum Forum Index
FAQ  Search  Memberlist  Usergroups  Profile  Log in to check your private messages
View posts since last visit
Log in   Register


HORORKULT - Forum Forum Index -> CINEMA -> L'Auberge Rouge -> Les années 2000

Author Message
<  Ghost Rider
Elouan
PostPosted: Sat 5 Jun - 15:56 (2010)  Ghost Rider --> Reply with quote

Offline
Utilisateurs

Joined: 09 Feb 2010
Posts: 4,471
Localisation: in a Yellow Submarine

GHOST RIDER
Un film pour les Koroxx qui s'ignorent
  


  
2007
  
Réalisé par Mark Steven Johnson
Avec Nicolas Cage, Eva Mendes et Peter Fonda
1h50
  

Genre : Nanar Deluxe (ne vous trompez pas avec le menu enfant)

L'histoire :
Johnny Blaze fait des cascades à moto avec son papa fumeur de gitanes maïs sans filtre dans un cirque. Comme c'est mal de fumer, papa a le cancer et va mourir - et inconsciemment l'empêcher de fuguer avec une jolie fille qui s'appelle Roxanne mais qui n'est pas péripatéticienne (mais très typée cubaine quand même, donc on sait pas). Un soir, il rencontre Peter Fonda qui lui promet de guérir son père en échange de son âme. Johnny est jeune et con donc ne sait pas que Peter Fonda est un acteur et signe le document quand même 'achement chelou et vintage. Coup de bol et de malchance, voilà t'y pas que papa est tout fringant le lendemain matin, alors Johnny est content pour son papa qu'il aime et sourit, mais fait un peu la mou en même temps - actor's studio - car il a compris dans quelle m**de il s'était fourré la veille au soir. Comme Peter Fonda est un acteur qui joue Satan (prononcer Méphistophélès), il tue le papa pour montrer que quand même, faut pas déconner. Du coup, Johnny pointe toujours du doigt les gens quand il n'est pas content (n'y cherchez pas de cause à effet). Bref, Johnny se transforme en Nicolas Cage qui se transforme en squelette enflammé la nuit pour ramener les âmes déchues en enfer. C'est un peu ballot quand on veut niquer Eva Mendes le soir et ça Johnny, il aime pas.


Nicolas, sa moumoute, sa moto, sa bite et son couteau
  

Mon avis :
Pour les lecteurs du comics, il était évident que d'adapter ces histoires était impossible de nos jours. Non franchement, une histoire glauque et gothique avec un squelette enflammé qui fait de la moto pour aller ramener les âmes maudites en enfer, ça fait pas sérieux. Aujourd'hui, un super-héros doit être un loser comme vous et moi - enfin surtout comme vous - et là, c'est un peu too much niveau crédibilité.
Alors du coup, plutôt que d'abandonner un scenario (d'ailleurs assez naze), ils ont eu la bonne (?) idée de l'adapter à la sauce nanar décomplexé.
Déjà ils prennent Nicolas, preuve incontesté du manque de sérieux de l'entreprise, et lui rajoute une moumoute bien brune que y a pas un plan où tu oublies que c'est une moumoute. Après, tu rajoutes à la recette des dialogues insipides clamés avec aplomb, sérieux et voix ténébreuses. Comme il faut un gimmick pour parfaire le film, tu affubles le héros d'un tic méchamment ridicule : le montrage du doigt haineux utilisables à toutes les sauces ("mais t'es qui toi putain ?" ou "Toi, coupable !" ou encore "Ta braguette est ouverte !") - bon ok, c'est aussi comme ça dans le comics mais quand même... En plus, comme ils ne sont pas avares et savent qu'ils tiennent quelque chose, ils nous mettent 2 gimmicks, le 2e étant de ne jamais dire Satan mais Méphistophélès (à lire, ça a l'air de rien, mais faut l'entendre). Enfin, la p'tite touche qui fait tout : des CGI dignes des productions Asylum en veux-tu en voilà. Youhou !
Ajoutez à cela un scénario à la limite du compréhensible (pourtant débile comme quoi...), une love-story de rigueur entre Cage et Mendes sensés avoir le même âge  et des méchants gothiques qui symbolisent les 4 éléments.
Donc c'est un nanar qui s'assume il n'y a aucun doute là-dessus alors forcément c'est assez sympathique d'autant qu'on nous offre un festival de Nicolas (Nicolas pas content, Nicolas qui souffre méchamment, Nicolas qui rit comme un dément habillé en Terminator, Nicolas qui a l'air vraiment crétin....). Et il n'y a aucun prix pour ça. En plus, pour une fois, regarder un nanar, ce n'est pas se moquer mais s'amuser avec, ce qui quand même plus sain.
Le seul hic, c'est qu'un nanar, c'est drôle parce qu'involontaire. Or, créer un vrai/faux nanar, ça relève du défi le plus ardu et la contrefaçon, évidemment, n'égale pas l'original.


Les 2Be4 au complet
  

Ah si, j'allais oublier, n'achetez pas le film hein, malheureux ! Qu'alliez vous faire après lecture de ce formidable topic, bande de fripons de canailloux !?
Non non, pour visionner ce sympathique étron, il y a Internet, outil indispensable pour ce cinéma. Et pensez aussi à louer des amis et quelques bières pour l'occasion, vous vous sentirez moins seul...

Bande annonce :



  


Le fameux montrage-de-doigt-haineux cette fois en mode
"Rallumes cette putain de télé, je suis colèrrrre"
  

_________________
Elouan c'est le fourbe d'Amber @Camif
Back to top
Visit poster’s website
Publicité
PostPosted: Sat 5 Jun - 15:56 (2010)  Publicité -->





PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
All times are GMT + 2 Hours

Next topic
Previous topic
Page 1 of 1
HORORKULT - Forum Forum Index -> CINEMA -> L'Auberge Rouge -> Les années 2000

Post new topic   Reply to topic


 
Jump to:  


Index | Create forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group