HORORKULT - Forum Forum Index
FAQ  Search  Memberlist  Usergroups  Profile  Log in to check your private messages
View posts since last visit
Log in   Register


HORORKULT - Forum Forum Index -> CINEMA -> L'Auberge Rouge -> Les années 2010

Author Message
<  Cold Souls
Elouan
PostPosted: Tue 16 Feb - 11:27 (2010)  Cold Souls --> Reply with quote

Offline
Utilisateurs

Joined: 09 Feb 2010
Posts: 4,471
Localisation: in a Yellow Submarine

COLD SOULS
  



Réalisé par Sophie Barthes (2010)
Avec Paul Giammati, Dina Korzun, Davis Strathairn et Emily Watson
1h40

L'histoire :

Paul Giammati joue Paul Giammati qui joue Oncle Vania. Paul est mal dans sa peau et n'arrive plus à se détacher de son rôle, ce qui le perturbe méchamment, le plongeant doucement vers la dépression. Un jour, son agent lui indique l'existence d'un institut qui retire les âmes des patients et les stock. Pour Paul, ça semble être la solution à ses problèmes. Cependant, sans son âme, il se retrouve vite démuni et incapable de jouer correctement. Du coup au lieu de récupérer son âme torturé, il loue l'âme d'un poète russe - où le marché noir des âmes est très implanté - pensant que ça pourrait être idéal pour son rôle. Alors que l'adaptation est un peu difficile, on lui vole son âme...

Mon avis :

Voilà un film qui n'a de fantastique que le thème principal mais qui est totalement ancré dans la réalité, à la manière d'un Eternal Sunshine of the spotless Mind dont on ne peut s'empêcher de penser au 1er abord ; même type de sujet, même mélancolie teinté d'un humour inhérent à l'absurdité de la situation. Seulement le film est réalisé par une femme et là où dans le Gondry, on hésite pas à faire des effets visuels originaux et une dynamique de course contre la montre, dans Cold Souls tout est dans la demi teinte et l'attente. Les scènes où l'on voit l'intérieur des âmes sont tout simplement d'une délicatesse et d'une beauté rares... très féminines. Pas d'esbroufe ici car on se préoccupe essentiellement de la problématique existentielle "comment vivre avec son âme ?", "peut-on supporter celle des autres ?"...
Alors clairement, on est dans le film indé américain - entendre par là qu'on est pas dans le démonstratif mais dans l'émotion subtil - avec un Giammati parfait comme d'hab et une superbe BO portée par feu Lhassa. Les femmes ne sont bien-sûr pas en reste et ont toutes de superbes rôles forts et importants.
On chérira longtemps le final
où Giammati garde involontairement l'âme qu'il avait loué en plus de la sienne sachant que sa propriétaire est décédée. Final forcément fort quand on sait que la question de la survie de l'âme est une question que l'on se pose depuis la nuit des temps.

Bref, c'est très beau !
Je ne note pas car on est loin des autres films chroniqués ici et la comparaison n'a pas lieu d'être.

Ah si quand même, les amoureux de 6 Feet Under seront ravi de retrouver la jolie Lauren Ambrose dans un petit rôle.


 
Le seul élément de science fiction de ce film : un scanner 70's qui enlève les âmes

  


 
C'est pas la taille de l'âme qui est importante, c'est la façon dont on s'en sert


  

Bande annonce :


  
  
  

_________________
Elouan c'est le fourbe d'Amber @Camif
Back to top
Visit poster’s website
Publicité
PostPosted: Tue 16 Feb - 11:27 (2010)  Publicité -->





PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
CAMIF
PostPosted: Tue 16 Feb - 14:32 (2010)  Cold Souls --> Reply with quote

Offline
Modérateur

Joined: 25 Dec 2008
Posts: 7,201

Ca m'intéresse ça. Merci pour la découverte.
_________________
Back to top
Alambic
PostPosted: Tue 16 Feb - 14:33 (2010)  Cold Souls --> Reply with quote

Offline
Utilisateurs

Joined: 25 Dec 2008
Posts: 3,696
Localisation: Alambic-City

Jamais entendu parler.
C'est intriguant. Un sujet qui évoque Woody Allen ; un sujet qui peut aussi rapidement se perdre en considérations nombrilistes... Faut voir.
_________________
I Am Rosemary's baby.
Back to top
CAMIF
PostPosted: Tue 16 Feb - 14:34 (2010)  Cold Souls --> Reply with quote

Offline
Modérateur

Joined: 25 Dec 2008
Posts: 7,201

Alambic wrote:
 Un sujet qui évoque Woody Allen ; un sujet qui peut aussi rapidement se perdre en considérations nombrilistes...

Il n' y aurait pas comme un pléonasme, dans ta phrase. Mr. Green
_________________
Back to top
Alambic
PostPosted: Tue 16 Feb - 14:46 (2010)  Cold Souls --> Reply with quote

Offline
Utilisateurs

Joined: 25 Dec 2008
Posts: 3,696
Localisation: Alambic-City

Non, car il est rare que Allen se perde dans ses sujets. Mais nous ne sommes pas dans le topic approprié pour en parler.
_________________
I Am Rosemary's baby.
Back to top
Elouan
PostPosted: Tue 16 Feb - 15:17 (2010)  Cold Souls --> Reply with quote

Offline
Utilisateurs

Joined: 09 Feb 2010
Posts: 4,471
Localisation: in a Yellow Submarine

Non, non, je te rassure, ça n'est pas nombriliste pour deux sous.
Le traitement reste léger et finalement peu intellectualisé. Je ne sais comment décrire l'aspect presque volatile du métrage. En tout cas, ce n'est ni pompeux, ni verbeux (on est loin des dialogues de Woody).
Et puis, ça reste un "petit" film dans son traitement et très proche de ce que le cinéma indépendant US peut faire depuis 10 ans. Des petits films faussement légers qui oscillent entre mélancolie et humour (j'aime beaucoup ce cinéma).
_________________
Elouan c'est le fourbe d'Amber @Camif
Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé
PostPosted: Today at 11:37 (2019)  Cold Souls -->





Back to top
Display posts from previous:   
All times are GMT + 2 Hours

Next topic
Previous topic
Page 1 of 1
HORORKULT - Forum Forum Index -> CINEMA -> L'Auberge Rouge -> Les années 2010

Post new topic   Reply to topic


 
Jump to:  


Index | Create forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group