HORORKULT - Forum Forum Index
FAQ  Search  Memberlist  Usergroups  Profile  Log in to check your private messages
View posts since last visit
Log in   Register


HORORKULT - Forum Forum Index -> CINEMA -> L'Auberge Rouge -> Les années 2000

Author Message
<  Heartless
CAMIF
PostPosted: Thu 14 Jul - 19:50 (2011)  Heartless --> Reply with quote

Offline
Modérateur

Joined: 25 Dec 2008
Posts: 7,201



Jamie mène une vie difficile car il n'accepte pas la tâche de naissance en forme de coeur qu'il porte sur le visage. Solitaire, il sort prendre des photographies des rues de Londres la nuit et remarque que la violence ne fait que s'accentuer, provoquée par des jeunes portant des sortes de masques démoniaques. Lorsque sa mère est brûlée vive par ces jeunes, Jamie décide de se venger, croyant que les meurtriers sont en fait de véritables démons venus faire le mal sur Terre. Toute sa vie va basculer dans un véritable cauchemar...




Malheureusement, tous ces éléments de nature différente qui viennent se télescoper dans l'intrigue finissent par nous perdre peu à peu et on commence à trouver le temps bien long. Techniquement réussi et maîtrisé, Heartless s'égare en cours de route et finit par lasser. Le film a tout de même reçu de nombreux prix dans les divers festivals où il a été projeté, dont ceux du meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur acteur à Fantasporto. Il n'a fonctionné qu'à moitié sur moi.

3/6 - Stéphane ERBISTI

http://www.horreur.com/critique-2031-heartless.html
_________________
Back to top
Publicité
PostPosted: Thu 14 Jul - 19:50 (2011)  Publicité -->





PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
CAMIF
PostPosted: Fri 15 Jul - 18:51 (2011)  Heartless --> Reply with quote

Offline
Modérateur

Joined: 25 Dec 2008
Posts: 7,201

Non mais ça va pas Steph ?


Imparfait notamment dans le mélnage des genres qui tournent parfois à la maladresse. Mais pour le reste, on est devant un drame horrifique maîtrisé dans sa forme (que c'est beau !), dans son ton, dans son jeu d'acteurs et dans sa progression.
Et surtout on n'a pas l'impression de savoir ce qu'il va se passer dans la scène suivante, comme c'est le cas de l'immense majorité des films fantastiques de nos jours.
Convoquant la même symbolique et les mêmes thèmes que ses deux précédents films ( L'enfant miroir et tjhe drakly noon ) , Philip Ridley délivre un film qui semble sortir tout droit d'un roman de Clive Barker. Amour, souffrance, légende urbaine, monstre, horreur et beauté.
Une brillante réussite et puis c'est tout
_________________
Back to top
Sangore
PostPosted: Thu 21 Jul - 12:42 (2011)  Heartless --> Reply with quote

Offline


Joined: 18 Feb 2010
Posts: 346
Localisation: Belgique

Un bien bon film qui mérite les 5/6 de CAMIF !
_________________
Tout le cinéma : http://cinetotale.cinebb.com/
Tout le cinéma d'exploitation : http://cinexploitation.forumactif.net/
Back to top
Visit poster’s website
CAMIF
PostPosted: Thu 21 Jul - 13:21 (2011)  Heartless --> Reply with quote

Offline
Modérateur

Joined: 25 Dec 2008
Posts: 7,201

On lui dira, ça lui fera plaisir.
_________________
Back to top
Contenu Sponsorisé
PostPosted: Today at 12:19 (2019)  Heartless -->





Back to top
Display posts from previous:   
All times are GMT + 2 Hours

Next topic
Previous topic
Page 1 of 1
HORORKULT - Forum Forum Index -> CINEMA -> L'Auberge Rouge -> Les années 2000

Post new topic   Reply to topic


 
Jump to:  


Index | Create forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group