HORORKULT - Forum Forum Index
FAQ  Search  Memberlist  Usergroups  Profile  Log in to check your private messages
View posts since last visit
Log in   Register


HORORKULT - Forum Forum Index -> CINEMA -> L'Auberge Rouge -> Les années 2000

Author Message
<  Tokyo Gore Police
Elouan
PostPosted: Sat 19 Mar - 12:51 (2011)  Tokyo Gore Police --> Reply with quote

Offline
Utilisateurs

Joined: 09 Feb 2010
Posts: 4,471
Localisation: in a Yellow Submarine

TOKYO GORE POLICE
 

 
Tôkyô zankoku keisatsu (2008)
Réalisé par Yoshihiro Nishimura
Avec Eihi Shiina, Keizuke Horibe et Itao Itsuji
1h50
 


 

L'histoire :
Futur proche. La police privée rempli les rues en employant des méthodes radicales laissant peu de place au dialogue bien qu'efficace. Une fliquette aussi délurée que talentueuse est spécifiquement chargée de régler le compte d'un nouveau genre de serial-killers, les ingénieurs ; ceux-ci se sont implantés une sorte clef organique dans le corps leur permettant de transformer leurs membres blessés par des armes destructrices et fantasques.


 

Mon avis :
Sans doute l'une des sorties les plus abouties et réussies de la production vidéo ultra-gore nippone.
Toujours doté d'une photo relativement cheap propre au genre et qui n'a rien à envier au cinéma porno, ce métrage a l'avantage de bénéficier d'une réalisation de très bonne qualité et travaillée (certains plans sont même très classes).
Idem pour le scénar et le sous-texte qui offre un peu de nouveauté et de profondeur tout en n'oubliant jamais l'aspect fun du genre ; ainsi, entre geysers de sang et transformations corporelles hallucinées, la critique pullule à travers entre autres de fausses pubs souvent hilarantes (la mode des suicides, la culture du hara-kiri, les attouchements fréquents dans les transports en commun bondés, la privatisation des services...). Et si on ne peut s'empêcher de penser à l'intérêt actuel pour la série B grind', les influences sont davantage à chercher dans le cyberpunk et Cronenberg comme c'était déjà le cas pour Meatball Machine avec qui il partage de nombreuses similitudes.
Pour autant, les fans de gore qui avaient jubilé devant The Machine Girl en auront pour leur argent car on ne nous épargne rien dans cette débauche démonstrative ; démembrements variés, mutations extrêmes et du sang en quantité industrielle à l'instar d'un Braindead où le mauvais goût est ici aussi totalement assumé.
Gros délire sanglant pas si décérébré donc, et malgré une durée un peu trop longue, ce petit bijou japonais ne souffre presque d'aucune chute de rythme. Pas parfait mais assurément ce qu'on a fait de mieux en la matière (une bonne entrée en matière pour les néophytes ayant l'estomac suffisamment accroché) !

Bande annonce :

 

_________________
Elouan c'est le fourbe d'Amber @Camif
Back to top
Visit poster’s website
Publicité
PostPosted: Sat 19 Mar - 12:51 (2011)  Publicité -->





PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
All times are GMT + 2 Hours

Next topic
Previous topic
Page 1 of 1
HORORKULT - Forum Forum Index -> CINEMA -> L'Auberge Rouge -> Les années 2000

Post new topic   Reply to topic


 
Jump to:  


Index | Create forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group